Questions croisées à Émilie Martel et Géraldine Cohen, experts-comptables associées de DIRECT EXPERTISE COMPTABLE, qui ont participé au cycle de formation de l'Université des entrepreneurs.

Qu’est-ce qui a motivé votre inscription au cycle de formation de l’Université des entrepreneurs proposé par l’UDE 04 ?

Géraldine : Ce qui nous plaît dans ce parcours de formation c’est la diversité des thèmes abordés applicables pour nous (et bien évidemment pour nos clients). La rencontre avec d’autres entrepreneurs est aussi un élément de motivation, car cela permet d’élargir notre tissu relationnel et d’échanger sur nos interrogations.

Émilie : Le rythme de la formation, à savoir une journée par mois prévue à l’avance, est assez pratique pour s’organiser en fonction de nos exigences professionnelles. La pluralité des thèmes développés est aussi motivant, ainsi que de retrouver chaque mois une « équipe » qui avance ensemble dans le parcours professionnel. Des échanges très enrichissants se créent. 

Que retenez-vous de la journée du 16 janvier 2018 sur la protection du patrimoine du dirigeant, animée par M. Robert et M. Cheminot ?

Géraldine : L’entrepreneur doit avoir en tête les notions de patrimoine personnel et patrimoine professionnel, afin de voir les éventuelles interactions entre les deux. Cette journée a permis de revoir ces notions et les moyens juridiques et fiscaux qu’il est possible de mettre en œuvre pour les protéger et les transmettre via une optimisation. Bien évidemment beaucoup de choses ont été abordées en peu de temps, mais il est important de savoir qu’elles existent : chaque cas étant différent, les actions à mettre en œuvre seront différentes.

Émilie : Il s’agissait pour nous de rappels et d’approfondissements de nos connaissances. Il faut retenir l’importance du conseil préalable à toute décision : en matière patrimoniale il ne faut pas prendre de décisions hâtives. Nous devons prendre en compte la situation de chacun de nos clients afin de les conseiller au mieux en fonction de leurs attentes personnelles à court, moyen et long terme. Les deux intervenants de qualité ont su nous transmettre leur savoir tout en répondant aux questions du groupe !

Comment appliquez-vous concrètement dans votre entreprise les savoirs transmis lors de la formation ?

Géraldine : Les actions, que nous continuerons à mettre en œuvre, seront justement d’alerter nos clients sur la distinction des patrimoines (ou non) et les moyens pour les protéger et/ou les transmettre en continuant notre partenariat actuel avec Maître Robert.

Émilie : Notre mission auprès de nos clients repose sur le conseil. L’application de cette journée de formation sera donc quasi immédiate !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone